29/08/2010

Aelis

drops__of_jupiter___by_Preludium.jpg

Aelis, mon ange, je te rêve tellement. Je te vois, je t'entends.

Avec peur, j'espère, dans la nuit j'aperçois la lumière de tes yeux.

Je t'espère. J'imagine la douceur de ta peau, ton odeur et ton rire. Ton regard d'enfant sur la monde.

Futur ou avenir.

Parfois, un cauchemar dans la nuit, l'absence. Douleur, image ou pensée. Il me semble que je ne pourrais plus vivre sans la certitude d'un jour te serrer dans mes bras.

Aelis, ton image est le refuge où se cahce mon esprit quand il n'y a plus que l'obscurité dans mes songes.

Tu es un espoir, le chemin que je suis et grâce auquel je ne m'égarerai plus. Je crois...

Aelis que je rêve et qui sera peut-être là...

Si tu arrives un jour, ange, je t'aime tant déjà...

00:28 Écrit par Solène | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.